Partage de Midi, mises en scène historiques

Malgré le refus opposé par Claudel, sur les conseils de Mgr Baudrillard, à une représentation de Partage de Midi, des lectures et de rares mises en scène, intégrales ou partielles, ont été effectuées à Paris, par Jacques Copeau au théâtre du Gymnase en 1916 , au Laboratoire Art et Action par les soins de Madame Lara qui jouait le rôle d’Ysé en 1921 et 1922, par Antonin Artaud au théâtre Alfred Jarry en 1928, et dans plusieurs théâtres à l’étranger. La création officielle, autorisée par l’auteur, dans une version élaborée en collaboration entre Claudel et Jean-Louis Barrault, fut réalisée, avec un vif succès, au théâtre Marigny au mois de décembre 1948, avec Edwige Feuillère dans le rôle d’Ysé, Pierre Brasseur en Amalric, Jacques Dacqmine en De Ciz, Barrault s’étant réservé le rôle de Mesa. La troupe effectua des tournées dans les années suivantes en Italie, à Londres, au Brésil, en Uruguay, en Argentine, en Allemagne, et dans plusieurs pays européens, avec des acteurs parfois différents. De très nombreuses représentations furent ensuite réalisées en France et à l’étranger. Madeleine Marion joua le rôle d’Ysé et Antoine Vitez celui de De Ciz dans une mise en scène de Roland Monod au Théâtre Quotidien de Marseille en 1958. Jean-Louis Barrault reprit la pièce au Théâtre de France en septembre 1961 et en février 1966, puis dans plusieurs pays d’Europe. Partage de Midi fut représenté à Varsovie au printemps 1973, dans une mise en scène de Jerzy Keczmar. La Comédie-Française inscrivit la pièce à son programme en 1975, dans une mise en scène d’Antoine Vitez, avec Ludmilla Mickaël en Ysé, Patrice Kerbrat en Mesa, Michel Aumont incarnant le personnage d’Amalric et Jérôme Deschamps celui de De Ciz (voir le Bulletin de la Société ¨Paul Claudel, n° 62, 2ème trimestre 1976). Reprise en 1980. Nicole Garcia joua le rôle d’Ysé et Jean-Pierre Marielle celui d’Amalric dans une mise en scène de Brigitte Jacque au Théâtre de l’Atelier en 1990, suivie d’une tournée en France, Suisse, Belgique, Hollande et Allemagne. Parmi les très nombreuses représentations qui furent réalisées encore en France et à l’étranger, on pourra retenir la mise en scène d’Éloi Recoing à l’Institut français de Londres en 1991 (Bulletin de la Société Paul Claudel, n° 124 et 125), celle d’Alain Ollivier au Studio Théâtre de Vitry en 1993 (Bulletin de la Société Paul Claudel, n° 137, 1995), celle de Gérard Desarthe à Lausanne en 1998 et au Palais de Chaillot à Paris en 1999, celle enfin d’ Yves Beaunesne à la Comédie-Française au mois de mars 2007, puis en 2009 au théâtre Marigny, avec Marina Hands dans le rôle d’Ysé . La pièce a été jouée en russe au Centre dramatique de Moscou en 2008, et, la même année, mise en scène au cours du festival d’Avignon par Valérie Dréville. On retiendra encore une mise en scène de Christophe Blondel au théâtre de l’Opprimé à Paris en 2011, reprise en 2014 (Bulletin de la Société Paul Claudel, n° 202, juin 2011), puis en 2011 encore une mise en scène de Philippe Adrien au théâtre de la Tempête à Vincennes, reprise en 2014 (Bulletin de la Société Paul Claudel, n° 210, 2013-2). En 2015 enfin, une mise en scène de Clémentine Verdier au Théâtre National Populaire à Lyon, et, la même année, une adaptation par Lee Hyun joo au théâtre de l’Étincelle au cours du festival Off d’Avignon (Bulletin de la Société Paul Claudel, n° 217, 2015-3).

oeuvre: 
Partage de midi