L'Histoire de Tobie et de Sara, mises en scène historiques

Les représentations de L’Histoire de Tobie et de Sara en France et à l’étranger

 

Sauf indication contraire, les représentations mentionnées ci-après proposent toujours le texte remanié de la seconde version (1953).

1. France

- 22 mars 1940, lecture de la pièce à la radiodiffusion française par le Théâtre des Mathurins.

- 1946-1947, création de la première version par la Compagnie des Francs-Alleux, dans une mise en scène de Jeanne Hamelin, au cours d’une tournée en Belgique et en France. Distribution : Jeanne Hamelin (Sara), Jacques Bonniol (Tobie le Vieux), M. Garrel (Tobie le Jeune). Cf. le témoignage de Michel Calonne, « Claudel vu, parlé, vécu par Jeanne Hamelin », in B.S.P.C., n° 151, 1998, p. 24 : « L’une de leurs représentations mémorables se passe sur le parvis de Notre-Dame de Chartres, face à quelques milliers de jeunes pèlerins, et à pleine voix parce que les micros ne marchent pas. »

- 5 et 8 septembre 1947, mise en scène de Maurice Cazeneuve dans les jardins d’Urbain V, lors de la création du Festival d’Avignon, musique de Gaston Litaize, costumes de Mario Prassinos. Distribution : Sylvia Montfort (Sara), Béatrix Dussane (Anna), Alain Cuny (Azarias), Jean Négroni (Tobie le Jeune), Jean Vilar (Tobie le Vieux), chœur constitué de dix comédiens, accompagné de 18 chanteurs et 25 musiciens. Il existe une version enregistrée pour la radio, sous la direction de Cazeneuve et la musique de Gaston Litaize (production de la R.T.F., diffusée le 13 février 1951 à 20h30 sur la R.D.F., 1’45”). La distribution diffère de celle du Festival, en dehors de Vilar : Martine Sarcey (Sara), Jacqueline Morane (Anna), Raymond Pellegrin (Azarias), Bertrand Noël (Tobie le Jeune), Jean Vilar (Tobie le Vieux), chœur constitué de dix comédiens, accompagné de 18 chanteurs et 25 musiciens.

- Mars 1957 et mars 1958, mise en scène de R. de Ribon et de Serge Ligier, Théâtre du Tertre, Paris. Distribution : Denise Bosc (Sara), R. Land (Anna), S. Lhorca (Azarias), P. Peyrou (Tobie le Jeune), J. Mignot (Tobie le Vieux). Reprises par Serge Ligier à Limoges en janvier 1958, puis au Théâtre de L’Œuvre, en mars 1959.

- Juin 1965, mise en scène de Georges Vitaly, à l’occasion des « Nuits de Bourgogne » et du Festival de Sens, costumes de J. Schmidt. Distribution : C. Joano (Sara), Alice Sapricht (Anna), Sylvia Montfort (Azarias), D. Manuel (Tobie le Jeune), Jean Martinelli (Tobie le Jeune).

- 1969, mise en scène de Jean Lagénie, Jeune Théâtre de Bordeaux (utilisation du cinéma). Cf. le compte rendu du metteur en scène, in B.S.P.C., n° 40, oct.-déc. 1970.

- Juillet 2000, mise en scène de Jean-Marie Despeyroux. Représentations à Pujols, Abbaye de la Sauve-Majeure, Malagar. Distribution : Jean-Claude Bernier (Tobie le Vieux), Nicole Cazaux (Anna), Romain Le Roux (Tobie le Jeune), Clémence Paquier (Sara), Gilles Haniquaut (Azarias), Romain Tourneur (Le Chien).

 


2. Étranger

- Juin 1950 (première version), mise en scène de Hans Macke, Stadttheater de Zurich, Suisse.

- 15 mars 1953 (première version), mise en scène de Heinrich Koch, Deutsches Schauspielhaus de Hambourg, Allemagne, première en langue allemande (traduction Edvin Maria Landau), en présence de Claudel, musique de E. Dugends. « A l’allemande, mais somme toute cela me donne des idées. » (Claudel, Journal, II, 831)

- 10 décembre 1953, création de la seconde version, en présence de Claudel, Schauspielhaus de Zurich, Suisse, mise en scène de Karlheinz Streibing, musique de E. Tass. « (…) la pièce jouée à l’allemande, dans un tempo et une douceur intolérables. Tout est adouci, amorti, ralenti. » (Claude, Journal, II 850)

- Avril 1968, Théâtre du Rideau, Bruxelles, Belgique, mise en scène de Pierre Laroche, décors Germinal Casado, chorégraphie Guy Ramet, partition originale de Darius Milhaud, enregistrée sous la direction du compositeur, par l’Orchestre National de Belgique. Distribution : Gysèle Oudart (Sara), Monique Fluzin (Anna), Pierre Brécourt (Azarias), Georges Génicot (Tobie le Vieux), Daniel Génicot (Tobie le Jeune), L. Becker, R. de Bièvre, M. De Groote (Récitants), chœur composé de dix acteurs. Repris par le Théâtre National de Strasbourg, les 3, 4, 5, 6 et 7 décembre 1968.

- Août 1975, Festival de Hellbrunn, Salzbourg, Autriche.

- Octobre 1977, mise en scène de Jean Philip, décors et costumes de C. Acquart et D. Puisais, Théâtre de l’Étincelle, Bruxelles. Distribution : M. Gwenn (Sara), D. Lépurier (Anna), P. Dumon (Azarias), G. Geisweiller (Tobie le Jeune), P. Dourlens (Tobie le Vieux).

 

Hélène de SAINT AUBERT